9.2
BoredFineGoodAmazingExcellent (5 votes, average: 9,20 out of 5)
Loading...

Full Metal Jacket

« Fils, tout ce que je demande à mes marines, c’est qu’ils obéissent à mes ordres comme ils obéiraient à la parole de Dieu. » Après Coppola, Cimino et Oliver Stone, c’est Stanley Kubrick qui nous plonge dans l’horreur de la guerre du Vietnam, et il nous livre une grande œuvre incontournable, nous montrant l’atrocité de cette guerre et ce à tous les niveaux. Kubrick avait déjà traité de la guerre dans de films comme « Les Sentiers de la gloire » ou même sa farce « Docteur Folamour », mais jamais de manière aussi violente et crue. Le récit est divisé en deux parties, la première racontant le quotidien dans un centre d’entrainement et la deuxième se déroule directement au Vietnam. « Full Metal Jacket » est à la fois terrifiant, cruel, cynique, subtil, comique, impitoyable ou encore émouvant et notamment dans cette première partie où une véritable intensité dramatique se dégage. C’est une représentation de la guerre unique et immense. Le scénario est très bien écrit, les dialogues sont soit intelligent, soit violent ou encore cynique et les personnages sont très bien écrit et intéréssant, même ceux qui n’apparaissent que dans une des deux parties. Ce que montre aussi Kubrick, c’est que l’horreur ce n’est pas forcément sur le terrain et à la guerre et la façon dont il montre les camps d’entrainement est terrifiante et réaliste et son étude sur la psychologie des personnages est passionnante, subtile et très bien faite dans ce monde où les officiers sont impitoyables et ridicules et les soldats des êtres paumés et craintif. Les interprétations sont toutes excellentes, que ce soit Vincent D’Onofrio dans le rôle du soldat « Baleine » ou Matthew Modine dans celui de « Joker » dans la version originale. Un chef d’œuvre de Kubrick, une très grande œuvre, l’un de ses meilleurs films où il montre la transformation d’un humain en machine et l’horreur de la guerre sans faire dans le sentimentalisme. Une œuvre d’art violente et cynique qui nous fera passer par plusieurs sentiments et souvent assez fort.

Durée: 116 min

Année:

IMDb: 8.3

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *