10
BoredFineGoodAmazingExcellent (2 votes, average: 10,00 out of 5)
Loading...

La couleur des sentiments

Un grand changement commence parfois par un murmure…Avec « The Help », on rèalise ce qu’ètait la subtilitè du racisme à cette pèriode de l’histoire et à quel point c’ètait dèsolant de confier ses enfants à quelqu’un a qui on refusait ses toilettes! Durant les 2h26 de projection sur cette sociètè amèricaine des sixties, (l’assassinat de J.F.K…de Martin Luther King en fond de tableau, les exigences et les peurs d’une ville en pleine mutation) le spectateur se met dans la peau de ces femmes en uniforme (Aibileen, Minny, n’ayons pas peur de les citer), invisibles et humilièes au quotidien, et qui trouvent la force de survivre! Toutes les actrices sont remarquables et c’est èvidemment ce qui fait la première qualitè du film de Tate Taylor! Octavia Spencer a obtenu l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle! Viola Davis en eût mèritè un autre pour sa performance, notamment sa relation avec la petite fille dont elle s’occupe (« T’es gentille, t’es intelligente, t’es importante »). Un film passionnant avec de beaux moments, de belles personnes, qui rappelle dans un autre genre « Fried Green Tomatoes at the Whistle Stop Cafe » de Jon Avnet et « The Color Purple » de Steven Spielberg…

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *